PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTRIBUTIONS EN LIGNECONTRIBUTIONS EN LIGNE  

Partagez | 
 

 Gérer des élèves démotivés et perturbateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mlle_K
Membre de la BDD
Membre de la BDD


Féminin
Nombre de messages : 452
Age : 40
Localisation : 92
Discipline (LM ou LC) : LC
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Mer 13 Fév - 18:31

En latin, je me heurte à un problème de taille depuis le début de l'année. Les 3° que j'ai en ce moment ont eu en tout 5 profs de latin depuis la 5°. L'an dernier, la remplaçante a été débordée et les élèves pouvaient faire ce qu'ils voulaient en latin.
A la fin de leur 5°, le principal leur avait dit qu'il pouvaient arrêter en fin de 4°, sauf que l'an dernier, il a obligé les élèves à se réinscrire ... trois élèves ont tout de même pu arrêter, mais d'autres qui souhaitaient arrêter ont été obligés de se réinscrire, malgré l'accord des parents pour l'arrêt.

Je me retrouve donc avec quatre élèves complètement démotivés. Pourtant, j'ai varié les approches, les supports. Rien n'a pu les remotiver. Jusqu'à décembre, je pouvais les gérer, mais là ça devient n'importe quoi. Un va faire son français, un autre son anglais etc ... j'ai déjà sanctionné ces élèves, convoqué les parents, menacé de les exclure : ils s'en fichent et me le disent ouvertement. Rien ne pourra les faire travailler.
Je suis allée voir le principal qui m'a répondu qu'il était hros de question qu'ils sortent de ce groupe.

Je ne sais plus quoi faire .. surtout que les autres, jusque là travailleurs, commencent à suivre l'exemple des quatre premiers.
Je suis désemparée ... avez-vous déjà été confrontés à un cas similaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stag
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 5390
Discipline (LM ou LC) : LC
Loisirs : Conseillère en image
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Mer 13 Fév - 18:41

Tout dépend du pourcentage de démissionnaires, mais moi, à la longue, je finis par leur dire de simplement ne pas faire de bruit .

_________________
"N'ayez pas de chagrin, maman chérie ; dans toutes les familles il y a du déchet".S.de Beauvoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle_K
Membre de la BDD
Membre de la BDD


Féminin
Nombre de messages : 452
Age : 40
Localisation : 92
Discipline (LM ou LC) : LC
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Mer 13 Fév - 18:44

Et cela n'a aucune conséquence sur le groupe ? Si les autres voient que certains peuvent faire ce qu'ils veulent, ils vont en profiter, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïnara



Féminin
Nombre de messages : 3907
Age : 46
Localisation : Iki !
Discipline (LM ou LC) : LM
Loisirs : modo sous payée
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Mer 13 Fév - 18:56

Je suis prof de LM donc mon idée est à prendre avec toutes les précautions nécessaires : pourquoi (vu que cela semble "toucher" les autres élèves) ne pas faire une heure de "débat" : tu lances le problème : certains ne veulent plus faire de latin, d'autres dans le même cas ont pu l'abandonner, eux non, et certains sont là avec, a priori, le désir d'en faire. Et ces derniers semblent du coup également démotivés.
Toi, tu es ennuyée parce que d'une part tu aimes enseigner le latin, que tu sais que cela leur sera utile (blabla, tu développes un peu), que tu n'aimes pas l'idée d'avoir à les forcer vu qu'il s'agit d'une option, mais que tu ne peux pas faire cours dans ce type de situation.
Situation "bloquée", que faire ???

Te sens-tu assez à l'aise avec le groupe pour lancer une discussion "ouverte" de ce type ? Parce qu'au final, je suis persuadée (et si tu le fais et que je me suis trompée, dis-le moi, hein !) qu'en passant une heure à en discuter librement, tu vas les "gagner à ta cause" = ils vont se mettre au boulot (quitte à adapter : travail en groupe mixte sur des projets précis et courts, les non-intéressés s'occupant de la civilisation et du vocabulaire attendu que cela leur sera toujours utile, les autres menant un travail plus complexe sur la langue, et tu auras pris la précaution de préciser que ce travail là, ouhaouuuuuu, il est plus difficile, c'est bien de le prendre en charge, tout ça tout ça) ?

Démago, moi ?
Nan, seul le résultat compte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stag
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 5390
Discipline (LM ou LC) : LC
Loisirs : Conseillère en image
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Mer 13 Fév - 19:03

Mlle_K a écrit:
Et cela n'a aucune conséquence sur le groupe ? Si les autres voient que certains peuvent faire ce qu'ils veulent, ils vont en profiter, non ?

Bizarrement aucune. En fait, ce sont les mêmes élèves qui ne fichent rien par ailleurs, qui sont catalogués comme tels, donc les bons laissent tomber, en sachant que ça ne change rien ni pour les uns ni pour les autres, et moi je fais cours .

_________________
"N'ayez pas de chagrin, maman chérie ; dans toutes les familles il y a du déchet".S.de Beauvoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle_K
Membre de la BDD
Membre de la BDD


Féminin
Nombre de messages : 452
Age : 40
Localisation : 92
Discipline (LM ou LC) : LC
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Mer 13 Fév - 19:45

Merci les filles pour ces réponses. Smile

Aïnara, j'ai déjà, au premier trimestre, fait une heure de débat. Ça avait bien marché et l'ambiance s'était apaisée d'elle-même. J'avais de mon côté compris leurs difficultés : ils ne connaissaient pas grand chose à la langue latine et souhaitaient faire des révisions. Ce que j'ai fait. Les élèves démotivés participaient et avaient même des notes satisfaisantes aux devoirs.
Le problème est survenu sur un projet qu'ils devaient me rendre. Pour aller à l'essentiel, ils ont copié / collé un historien romain. Du coup, ils ont eu moins de 5/20 à ce projet. Leur moyenne en fin de trimestre s'est donc retrouvée en dessous du 10.
A partir de ce moment là, ils ont décidé de ne plus travailler : à quoi bon travailler et ne pas avoir une moyenne convenable.
Depuis ce jour, ils ne font rien.

Plusieurs fois en fin d'heure, je leur ai parlé. Ils m'ont répondu que rien ne pourrait les faire travailler de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stered



Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 39
Discipline (LM ou LC) : LC
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Mer 13 Fév - 20:14

J'ai eu en gros le même problème en début d'année et j'ai toujours 2 irréductibles (sur 31, ça va, ils sont noyés dans la masse), mais j'ai "rallié" de force un certain nombre de récalcitrants en faisant sauter les récompenses en conseil de classe (faut dire qu'ils avaient poussé loin et que ma patience n'est pas très développée !). J'ai rappelé sur les bulletins que c'était une option, certes, mais choisie en toute connaissance de cause, qu'ils devaient assumer leur choix (même remarque aux parents), que leur comportement de gamins trop gâtés qui fait baisser sa moyenne TOUT SEUL était stupide (oui, je l'ai dit comme ça, à une réunion organisée exprès avec les parents).

Ils ne peuvent pas avoir une sale moyenne en latin ! Il y a d'abord les exposés (si c'est fait sérieusement, hein, bon), les interro orales et écrites sur les déclinaisons et sur le vocabulaire (systématiques en début de cours) et la civi qui compensent largement les interro de grammaire et les versions. En plus, j'enlève la plus mauvaise note du trimestre (je leur accord un plantage quoi).
Bref, sauf mauvaise volonté flagrante, ce n'est pas possible d'avoir une moyenne en dessous de 12...

Une fois ceci expliqué, ça s'est arrangé.

Ton pb, par contre, c'est la "promesse" du principal et leur sentiment d'injustice (victime powa...) qui en résulte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fizwizbiz
Membre de la BDD
Membre de la BDD


Féminin
Nombre de messages : 1273
Age : 38
Discipline (LM ou LC) : LC
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Mer 13 Fév - 20:16

Mlle_K a écrit:

Plusieurs fois en fin d'heure, je leur ai parlé. Ils m'ont répondu que rien ne pourrait les faire travailler de nouveau.

L'idée d'Aïnara était effectivement super intéressante. Mais
visiblement, on a dépassé ce stade... Du coup, je pense que l'option de
Stag est envisageable.

La première année où je suis arrivée dans mon collège, mes 3emes latin
avait eu 3 profs différents. Ils étaient démotivés et chahuteurs
(pratiquement que des garçons en plus !) Excédée par leur comportement
et ayant tenté toutes les approches, j'ai fini par leur dire que
désormais, ils pouvaient aller en étude ulieu de venir en latin
puisqu'ils ne voulaient rien faire. Mais finalement, ça ne les a pas
non plus motivé... Comme ils étaient moins de 10, j'ai fini par les
fédérer autour d'un projet de trivial pursuit latin qu'on a fabriqué
ensemble (et avec lequel les autres classes jouent toujours
d'ailleurs...). On a fait ça jusqu'à la fin de l'année. Mais je précise
qu'aucun d'eux ne voulait poursuivre au lycée...
Bon courage à toi Mlle K !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paffutella



Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 37
Localisation : 77
Discipline (LM ou LC) : LC
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Mer 13 Fév - 20:57

honnêtement j'ai le même problème avec mes troisième-quatrièmes et je ne peux pas te dire s'il existe une solution miracle.
Peut-être peux-tu faire un sondage et différencier ensuite des exercices en fonction de ceux qui comptent passer au lycée général (et donc potentiellement poursuivre le latin ) et ceux qui veulent s'orienter vers le technique.
Cela te permettra de remettre à jour tes objectifs pour chacun de ces groupes: pour ceux pour lesquels le latin est une parenthèse culturelle sans plus, tu fais des évaluation plus faciles avec beaucoup de civilisation ( notées sur 20 mais dont la note maximale possible est 15) et pour les autres des évaluations standar de troisième ( notée sur 20 et auxquelles on peut avoir 20) .
Après à chaque groupe ses exercices en essayant de les valoriser pour ne pas que cela soit ressenti comme un désintérêt pour certains élèves ou des groupes de niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle_K
Membre de la BDD
Membre de la BDD


Féminin
Nombre de messages : 452
Age : 40
Localisation : 92
Discipline (LM ou LC) : LC
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Jeu 14 Fév - 21:51

Merci encore.

J'ai parlé de ce souci aujourd'hui à leur PP qui m'a dit d'être intransigeante : exclusion du cours à chaque fois. Elle les "recueillera" dans sa salle.

Paffutella : je crois qu'ils se destinent tous à faire des études longues. Le pire ? Ils ne sont pas cons du tout et pourraient largement avoir la moyenne. Avoir moins de 10 en latin signifie que le cours n'a pas été appris.
Là c'est vraiment du foutage de g*****. Même l'initiation au grec ne les remotive pas, alors que c'était LEUR argument en début d'année.

De toute façon, là je suis vraiment fatiguée ...je n'ai plus le courage de leur proposer un arrangement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paffutella



Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 37
Localisation : 77
Discipline (LM ou LC) : LC
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Ven 15 Fév - 1:04

oh! tu sais, moi, la moitié de mes effectifs se destine à la maçonnerie (parfois avec une certaine lucidité. Après tout il est possible qu'ils soient mieux payés que nous, dixit le professionnel qui est venu parler aux troisisèmes lors de la matinée d'orientation)... même avec toute la bonne volonté du monde et surtout quand je relis les programmes officiels, il y a des heures où je me sens bien inutile...
si ce sont des élèves qui se destinent à des études longues, ils n'ont effectivement aucune excuse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gérer des élèves démotivés et perturbateurs   Aujourd'hui à 22:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Gérer des élèves démotivés et perturbateurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Latin 3e : des élèves démotivés
» Elèves faibles et démotivés, comment les faire travailler ?
» Rythmes scolaires au Primaire: élèves fatigués le Jeudi?
» Il paraît que les élèves n'auront plus de notes
» Marge de manoeuvre dans l'évaluation des élèves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PROFESSEURS DE LETTRES :: QUESTIONS PEDAGOGIQUES :: Problèmes de gestion de classe-
Sauter vers: